iHERE est un programme Erasmus+ financé par l’Europe qui signifie Digital HEalth literacy Education et qui dure 24 mois, entre 2020 et 2022.

Le projet iHERE aide les groupes sociaux vulnérables à développer un ensemble de compétences en matière de santé et de alphabétisation numérique. Cet ensemble de compétences complexes comprend la capacité d’analyser des informations provenant de sources numériques et d’appliquer les connaissances à des situations de santé personnelles. Plus précisément, cela peut améliorer la capacité de lire et d’écrire en ligne qui nécessitent de multiples éléments d’information, de science, de santé, de médias et d’éducation.

L’objectif principal du projet iHERE est l’accès direct des groupes socialement vulnérables aux services de santé et aux informations sur la promotion de la santé grâce à la familiarisation des sources et des outils numériques afin d’assurer l’amélioration de la santé, la prévention des maladies, l’adhésion aux médicaments de manière significative et à travers la fourniture des besoins et des lacunes des outils et des formations adaptées (approches innovantes et boîte à outils numérique).

Résultats du projet

Cette section est consacrée aux principaux résultats intellectuels, événements et activités de formation du programme. Pour participer, inscrivez votre intérêt ci-dessous!

IO1 : Développement de la boîte à outils du programme et des ressources iHERE
100%
IO2 : Développement du site Internet & Massive Open Online Course (MOOC)
75%
I03 : Développement du manuel numérique pour les éducateurs et les institutions
10%

Mission du projet

Construire une formation en santé numérique qui prend en compte les besoins des apprenants issus de milieux défavorisés mais qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent améliorer leurs compétences en santé numérique.

Développer des compétences en santé numérique


Améliorer leur capacité à rechercher, trouver, comprendre et évaluer des informations relatives à la santé à partir de sources électroniques (en ligne) et à appliquer ces connaissances aux situations de santé.

Réduire les inégalités de santé

Réduire la désinformation et les inégalités de santé entre les apprenants issus de milieux défavorisés (c.-à-d. les immigrants, les réfugiés, les adultes à faible revenu, les adultes à risque de pauvreté/d'exclusion et les personnes âgées) par rapport à la population générale.

Construire des outils de formation pour les professionnels


Construire des outils et des ressources de formation innovants (tels que des programmes, des outils numériques, un cadre) pour les éducateurs de la formation professionnelle des adultes.

Ajouter de la valeur à la politique de promotion de la santé

Composer la valeur et le contexte dans le domaine politique de la promotion de la santé et de la prévention/prolepsie pour un changement dans la façon dont les groupes vulnérables devraient être traités pour leurs soins de santé et leur alphabétisation efficaces et pour combler les inégalités en matière de soins de santé.

Créer des opportunités d'éducation

Créer des opportunités d'éducation pour la promotion de la santé, les soins de santé et la prospérité, les attitudes de bien-être, la sécurité de l'UE dans la prestation des systèmes de santé.

Une culture du bien-être


Infusion d'une culture du bien-être et de la prospérité individuelle/sociale, de la connaissance de la santé et des soins au niveau de l'UE.

Groupes cibles

Bénéficiaires principaux

Groupes sociaux défavorisés et vulnérables. Ces groupes sont souvent confrontés à des problèmes de santé particuliers en raison de leur statut socio-économique inférieur et du manque de soutien social adéquat, ils sont vulnérables à un certain nombre de menaces pour leur santé physique et mentale, rencontrant des obstacles supplémentaires tels que la structure du système de santé global, alphabétisation en santé, absence ou limitation des possibilités d'apprentissage.

Nos groupes cibles sont (a) les migrants/réfugiés, (b) les personnes âgées et (c) les personnes issues de milieux socio-économiques défavorisés, vivant dans la pauvreté et menacés d'exclusion.

Parties prenantes secondaires

Décideurs politiques (au niveau national et européen), experts de l'UE, représentants de l'UE, personnel de l'enseignement supérieur/scientifique intéressé par la formation des adultes, l'apprentissage numérique, la santé et les soins de santé numériques et l'alphabétisation, les problèmes des groupes vulnérables, le bien-être et la prospérité.

Réseaux sociaux de professionnels intéressés par le domaine de l'éducation, le développement des compétences numériques et la promotion de l'alphabétisation et de la santé.

Institutions et prestataires de formation pour adultes, centres de recherche et développement, concepteurs d'enseignements et de programmes, développeurs-experts et concepteurs en TIC sur le thème des modèles et pratiques d'apprentissage en ligne.

Associations et institutions à but non lucratif, Institutions publiques et services sociaux, Groupes et autorités communautaires locaux, Organisations de la société civile et ONG.

Prestataires de santé, centres et institutions liés à la santé, professionnels et praticiens de la santé.